+33 6 23 00 08 59

Le Parc des Roches Blanches

Un peu d'Histoire

En 1850, un notable local, le Docteur MORIN, investit un territoire de landes très pauvre où se trouve alors simplement un moulin et une grande maison de meunier. Le site est situé sur une petite colline au sommet de laquelle une veine de quartz blanc affleure. L'endroit se prénomme naturellement les Roches Blanches.
 
Le docteur MORIN décide d'en faire un lieu d'agrément et entreprend des travaux considérables pour bâtir une maison bourgeoise et ses dépendances. Il s'appuie vraisemblablement sur les compétences de bâtisseurs italiens qui œuvraient dans la région de Clisson à côte de Nantes. Les traces de leur passage sont bien visibles notamment avec les arches de la grange et les entourages des ouvertures de la maison réalisées en briques.

Tout autour, il dessine un paysage qui s'inspire de l'influence des parcs à l'anglaise avec des lieux ouverts sur des perspectives bordées d'espaces boisés plus intimes. Il fait venir des essences d'arbres exotiques: des cèdres de l'Atlas, des Tulipiers de Virginie, des Robiniers. Il fait creuser enfin l'étang dit de la "Mare aux Loups" qui devient une destination de promenade très prisée.
 
Ce site a traversé plus de 170 ans d'histoire et s'est transmis de générations en générations pour passer progressivement du projet d'un homme au milieu du 19eme à un lieu vivant et riche où se conjuguent: patrimoine, environnement, production agricole responsable, sylviculture et tourisme.
 

Le Parc des Roches Blanches

Image associée

Le Parc des Roches Blanches a été conçu en 1850.

Il s'étend sur près de 60 hectares et a été classé au patrimoine national en 2013.

Au centre du parc se trouvent les éléments bâtis avec la maison principale, ses dépendances, le jardin et la ferme.
la maison principale
Tout autour se déploie un paysage vallonné composé de bois et de prairies et d'étangs.
Des sous-bois ombragés
L'étang de la mare aux loups
L'ensemble est un espace ouvert, entièrement accessible irrigué par un réseau de chemins. Les ambiances sont variées et chacun peut trouver le lieu où il peut se sentir bien: S'endormir sous un chêne, se promener en sous-bois, pêcher au bord de l'étang, sortir à vélo, dîner entre amis en terrasse,...
 

Les Roches Blanches Aujourd'hui et demain


Ce site a traversé plus de 170 ans d'histoire et se présente avec des qualités rares. Toutes les caractéristiques premières du projet du Docteur MORIN sont toujours présentes, visibles et vivantes. Seuls quelques bâtiments ont trouvés des fonctions plus actuelles.

>>Les écuries et les greniers sont devenus des logements (le logement de l'agriculteur qui exploite le site et le gîte au jardin).

>>Au milieu des bois, une maisonnette attire l'attention. c'est un ancien pavillon de chasse et plus dernièrement un ancienne dépendance d'un terrain de tennis aujourd'hui envahi par la forêt. Nous vous accueillons aujourd'hui pour séjourner aux Roches Blanches sous l'appellation du Pavillon des Bois.

>>La maison de meunier est toujours là et avec plus de 250 m² habitable nous l'avons rénovée pour devenir le Gîte du Fenil et le Gîte des Glycines.

>>Les arbres aujourd'hui largement centenaires ont vu l'émergence de ce lieu et témoignent du passage du temps. Ils structurent le paysage et attirent les visiteurs à leur pied.

Les Roches Blanches, c'est aussi un lieu d'aujourd'hui. Les générations se suivent et relèvent tour à tour les défis qui se présentent pour préserver et développer ces lieux d'histoire. Isabelle et Jacques MOREAU habitent les lieux depuis 40 ans et assurent la mission délicate de faire passer les Roches Blanches au 21eme siècle. D'un lieu de villégiature bourgeois, il devient un terrain d'expression complexe des équilibres de notre temps. Nous devons relever le défis de proposer une activité économique au service de la préservation du patrimoine et de l'environnement.

Les locations de Gîtes participent à cette mission et permettent également aux Roches Blanches d'être un lieu ouvert, de partage et d'échange. Le Parc des Roches Blanches, les activités qui s'y passent (agriculture et sylviculture) et ses habitants (permanent et temporaires) constituent un organisme vivant.

En 2013, Les Roches Blanches ont été distinguées. C'est aujourd'hui un "site classé".

En séjournant aux Roches Blanches, vous participez à un beau projet que nous sommes très fiers et très heureux de porter.